Sharing is caring!

Le monde moderne d’aujourd’hui exige que la plupart d’entre nous passent la majeure partie de leur temps assis devant leur ordinateur, ce qui est en totale contradiction avec l’état naturel dans lequel le corps est censé être.  Rester assis pendant des heures est l’une des principales causes de blessures liées au travail de bureau.  C’est pourquoi il est important de respecter l’ergonomie et d’utiliser du mobilier de bureau ergonomique sur le lieu de travail.

L’ergonomie est l’application de principes scientifiques et technologiques selon lesquels les objets et les systèmes sont conçus pour être utilisés de manière optimale par le corps humain, ce qui permet de réduire, voire de prévenir, l’apparition de douleurs et de lésions corporelles lors de l’utilisation continue de ces objets et systèmes. Sur le lieu de travail, l’ergonomie s’observe surtout dans l’utilisation de mobilier de bureau ergonomique, qui permet de minimiser les lésions corporelles de l’utilisateur au cours d’une journée de travail.

Pour créer un espace de travail ergonomique à l’aide de mobilier de bureau, il faut tenir compte de quatre éléments : l’angle de l’écran de l’ordinateur, l’éclairage de l’espace de travail, la position du clavier et de la souris et les supports de la chaise utilisée.

L’écran d’ordinateur

Lorsque vous placez votre écran d’ordinateur sur votre bureau, vous devez tenir compte du fait que vous serez amené à le fixer pendant de longues périodes, parfois pendant des heures.  Vous devez donc protéger vos yeux de l’éblouissement qui peut résulter de la réflexion de la lumière sur votre écran d’ordinateur.

La façon ergonomique de procéder consiste à placer votre écran d’ordinateur aussi loin que possible de vous lorsque vous êtes assis à votre bureau, sans pour autant entraver votre capacité à lire ce qui s’affiche sur votre écran.  Idéalement, votre écran devrait se trouver à environ 20 pouces de vous, voire plus.

Pour minimiser la fatigue oculaire, l’angle de votre tête doit être de 15 degrés vers le bas par rapport au centre de l’écran.  Votre cou doit également être plié de manière à ce que votre tête forme un angle perpendiculaire au sol.

L’éclairage de votre bureau

Un éclairage approprié est essentiel pour créer un espace de travail ergonomique.  Trop de lumière peut créer un éblouissement, et l’éblouissement peut nuire aux yeux.

L’éclairage d’un espace de travail ergonomique ne doit être que modérément lumineux.  Cela signifie que la luminosité à l’intérieur de la pièce doit correspondre à celle de l’extérieur par temps clair.

De plus, l’éclairage d’une pièce doit être perpendiculaire à l’écran afin de réduire l’éblouissement des yeux.  Il est également utile de mélanger des lampes fluorescentes et des lampes à incandescence pour obtenir une lumière de couleur chaude et agréable pour les yeux.

Le clavier et la souris

La façon dont vous tenez vos poignets et vos bras lorsque vous tapez sur votre clavier et lorsque vous cliquez sur votre souris est un facteur important pour prévenir les blessures au poignet, y compris l’apparition du syndrome du canal carpien.  Si vous suivez les principes de l’ergonomie, vous devez garder votre clavier et votre souris alignés sur l’angle de votre écran, à un angle négatif par rapport à vous, afin que vos poignets restent droits lorsque vous les tenez au-dessus de votre clavier.

Pour ce faire, utilisez un bureau doté d’un plateau réglable pour votre clavier et votre souris.  Le plateau doit être incliné de manière à ce que le clavier ne soit pas orienté vers vous.  Ne placez jamais votre clavier sur le dessus de votre bureau ; si vous le faites, vous vous fatiguerez les poignets en les tenant en biais par rapport à votre corps.  Vous pouvez également ignorer le support de clavier situé à l’arrière de votre clavier.  Leur utilisation est en fait contraire aux principes de l’ergonomie, car ils inclinent le clavier vers vous, plutôt que de l’éloigner de vous.  En outre, votre souris doit être maintenue au même niveau que votre clavier.

De plus, lorsque vous tapez, levez vos poignets au lieu de les laisser reposer sur votre repose-poignets.  N’utilisez ces repose-poignets que lorsque vous ne tapez pas.

La chaise, élément très important du bureau

Votre chaise est probablement l’élément le plus important que vous devez prendre en compte lorsque vous créez votre espace de bureau ergonomique.  La chaise que vous devez vous procurer doit être une chaise ergonomique.  Une chaise ergonomique offre un soutien pour vos bras, votre dos, vos épaules et votre cou pendant que vous passez des heures devant votre ordinateur.

Votre chaise ergonomique doit être réglable en hauteur afin que vos pieds puissent reposer à plat sur le sol.  La courbe du dossier de votre chaise ergonomique doit également épouser la courbe de votre dos.  Le bord du siège doit se trouver à au moins un pouce de l’arrière de vos genoux.  L’assise de votre fauteuil ergonomique doit également être suffisamment large pour s’adapter à vos hanches et à vos cuisses sans être comprimée ou pincée.  Un fauteuil ergonomique à dossier haut est également souhaitable pour soutenir vos épaules et votre cou.

Le respect des principes de l’ergonomie et l’utilisation de mobilier de bureau ergonomique dans votre espace de travail vous aideront grandement à minimiser les lésions corporelles sur votre lieu de travail.  Prenez soin de votre corps et aménagez votre lieu de travail avec du mobilier de bureau ergonomique !